Journal du Vampire, Vampire Diaries, le RPG

Le Journal du Vampire est un forum de jeu de rôles texte basé sur la série Vampire Diaries (Journal d'un vampire)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un petit carnage ca te tente? || Klausinouu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stefan Salvatore
Modo
Modo
avatar

Messages : 129
Points de RP : 34
Date d'inscription : 07/12/2011

Feuille de personnage
Âge du personnage: 163 ans mais 17 ans en âge physique
Amis :
Ennemis:

MessageSujet: Un petit carnage ca te tente? || Klausinouu   Dim 28 Oct - 19:36

*Stefan était en présence de Klaus, il avait lâché Mystic Falls, son frère et Elena parce qu’il avait un pacte à honorer et il le ferait, après tout un pacte était un pacte. Il avait voulu son frère de la mort et il y avait réussi, du moins il l’espérait puisque Klaus avait confié la fiole avec son sang à Katherine, cette dernière ne lui apporterait sans doute jamais, mais elle était du genre imprévisible et Stefan espérait vraiment qu’elle l’ait fait sinon il se ferait une grande joie de la tuer. Et oui notre vampire avait changé de bord, suite aux poches de sang que lui avait fait boire Klaus avant qu’il ne donne l’antidote à Katherine. Le sang lui avait fait tellement tourné la tête qu’il en éprouvait une grande soif, une envie irrépressible de se nourrir, de s’amuser autant qu’il le pouvait avec son nouvel ami. Surtout que Klaus n’était pas au courant qu’Elena était encore en vie et il ne fallait pas qu’il le découvre. Stefan pensait que c’était pour ça que la création des hybrides de l’originel ne marchait pas, Elena était censé mourir, elle n’était pas censé survivre au rituel, sauf que le cadet des Salvatore gardait bien en lui cette information. Il faisait déjà assez de carnage avec Klaus, ce n’était pas la peine de le faire culpabiliser encore plus si son secret était découvert et qu’Elena meurt à cause de l’hybride, il se le pardonnerait jamais. Et oui même si Stefan était redevenu le ripper que l’on connaissait tous, du moins pour la plupart, il éprouvait toujours des sentiments pour Elena, il regrettait même les victimes qu’il avait laissé sur sa route depuis qu’il était parti avec Klaus, c’est pour ça qu’il les remettait toujours correctement après, comme pour se faire pardonner. Il n’avait la conscience tranquille, malgré qu’il s’amuse tout aussi bien sur le moment avec son nouvel ami.*

*Avec Klaus ils étaient arrivés à Chicago, après de longs jours passés à faire des petits carnages ici et là, ils avaient même décimé toute une meute sans le faire exprès, comme l’originel voulait ses hybrides il avait essayé mais l’effet n’avait pas été concluant et ils étaient mort. Dommage pour lui, Stefan lui s’en fichait pas mal. Il se souvenait seulement de son frère qu’il avait sauvé une fois de plus, lui disant d’arrêter de le chercher, qu’il protège Elena. Et il était parti rejoindre Klaus alors que Damon faisait de même avec Elena et Alaric. Lorsqu’il repensait à cette scène, Stefan aimerait revenir en arrière, retrouver son ancienne vie mais là c’était trop tard, il avait tué tellement de gens encore une fois, le plus simple était d’éteindre son humanité mais il aimait toujours Elena, ce qui pour l’instant était impossible à faire. Il n’arrêtait pas de penser à elle quand il était seul. Comme ils vivaient dans une sorte de résidence en attendant, Stefan descendit les escaliers pour rejoindre l’hybride qui se trouvait dans le salon, en train de boire une bouteille de champagne. Le cadet des Salvatore esquissa un sourire sur les lèvres avant de s’approcher de lui, lui enlevant carrément le verre des mains, buvant le reste du liquide qui se trouvait à l’intérieur avant de regarder Klaus, gardant toujours son sourire.*

-Et si on allait se trouver quelque chose à manger ? Je commence à avoir un petit creux, pas toi ?

*Et sur qu’il n’allait pas dire non, Klaus adorait tout comme Stefan faire pas mal de dégât, et ce dernier était partant, il avait tellement envie de mordre, de boire du sang, il en avait envie et n’avait pas envie de trop trainer. Il posa son verre sur la table avant de regarder son acolyte, se penchant légèrement, comme s’il était un enfant qui voulait avoir la permission de sortir, ou même qu’il voulait inciter quelqu’un à venir. Stefan voulait s’amuser, mais pas tout seul.*

-Et après tu pourras sans doute me dire ce qu’on fait dans cette ville en particulier. Tu n’es pas venu par hasard n’est-ce pas ?

*Oui Stefan trouvait ça bizarre qu’ils soient revenu exactement à Chicago, Klaus aurait pu choisir une autre destination mais non, il s’est arrêté ici alors que Stefan avait des souvenirs un peu flou de cet époque, il se souvient avoir été dans sa période ripper, avait même tué tellement de femme… sauf qu’il y a quelques instant de sa vie ici qui restait toujours un peu flou, il se souvient même d’avoir trouvé le collier d’Elena, il l’avait trouvé dans sa période noire et avait directement pris ce collier comme un espoir. C’est après que Lexi m’avait de nouveau trouvé, qu’elle l’avait de nouveau aidé à changer, ce souvenir fit mal au jeune Salvatore. Il continuait toujours de regarder Klaus avec attention.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Mikaelson

avatar

Messages : 18
Points de RP : 1
Date d'inscription : 26/10/2012

Feuille de personnage
Âge du personnage: plus de 1000 ans
Amis :
Ennemis:

MessageSujet: Re: Un petit carnage ca te tente? || Klausinouu   Lun 26 Nov - 21:46

*Comment ne pouvais-je pas être heureux de ce qui se passait en ce moment ? Avant de retrouver mon propre corps, j’avais emprunté celui d’Alaric pour… disons m’amuser d’une certaine manière et personne n’en savait rien… ou presque. La première personne qui sut qui j’étais réellement fut ma charmante Katerina. Elle m’avait manqué et je lui avais promis que si je la retrouvais, elle paierait sa fuite et elle me devait aussi cette pierre de Lune qu’elle m’avait prise, j’en avais besoin pour mon rituel et quoiqu’il arrive, je l’obtiendrais. Peu m’importe qui je devais tuer pour l’avoir mais je l’aurai, quoiqu’il m’en coûte. Je voulais devenir un hybride et j’y arriverais. Ensuite tout se passa à peu près rapidement, je retrouvais enfin mon propre corps, je rencontrais le double Petrova, j’organisais une petite fête où tout le monde était convié et ensuite le grand final*

*Bien sûr, j’aurai dû me douter que ces deux idiots, que Katherine avait transformés en 1864, allaient me mettre des bâtons dans les roues. Surtout l’aîné, une vraie tête brulée celui-là, il agissait toujours avant de réfléchir, mais c’était tout de même grâce à lui que j’avais retrouvé Katerina. C’est tellement facile à berner un jeune vampire que ça en devient barbant. Il suffisait de le regarder dans les yeux, un petit coup d’hypnose et le tour était joué. C’est ce que j’avais fait avec Damon quand je l’avais rencontré au Grill la dernière fois et sans qu’il ne s’en rende compte, il m’avait tout dévoilé… en passant par l’endroit où se trouvait Katerina même si elle n’était pas là quand je lui avais rendu une petite visite. Maintenant, tant que je ne le libérais pas, il était toujours sous ma coupe et ça pourrait toujours me servir pour plus tard. Après tout, il faut garder ses amis proches mais ses ennemis encore plus proches pas vrai ?*

*Après qu’il ait libéré mon vampire et mon loup garou que j’avais besoin pour mon rituel, ce cher Damon vint pointer le bout de son nez dans mon appartement et il me proposa même de le prendre lui, pour le sacrifice. N’était-ce pas mignon ? Mais s’il pensait que j’étais à court d’idées pour mon vampire et mon loup garou, il se mettait le doigt dans l’œil. Je finis par lui avouer mon secret, j’avais déjà mon loup garou et question vampire, j’avais déjà mon plan B aussi et j’ajoutais que dans l’état dans lequel il était, il ne me serait d’aucune utilité avant de lui briser la nuque et de partir retrouver mes êtres surnaturels préférés. Tout d’abord, je tuais la charmante louve avant de m’en prendre à la tante d’Elena, fraichement transformée puis ce fut le tour du double à mourir. Je la vidais de son sang sauf que je ne m’attendais pas à ce que mon propre frère tente de me tuer pendant que j’étais faible mais contre toute attente, il trahit la petite bande pour se joindre à moi. Parfait*

*Quelques jours plus tard, alors que je rentrais chez moi avec Elijah, je fus surpris de voir Stefan dans mon appartement et il me demandait de l’aider à sauver son frère qui avait été victime d’une morsure de loup garou. Oh, pauvre Damon… Il allait mourir dans d’atroces souffrances et c’était censé me faire quelque chose ? Je ne voyais pas pourquoi je l’aiderais mais après tout, il pourrait toujours m’être utile. J’avais fini par lui montrer que seul mon sang pouvait guérir une morsure de loup garou et il m’avait promis de faire ce que je voulais en échange de mon sang pour sauver son frère. Je confiais la fiole à Katherine en lui disant qu’elle était libre et qu’elle pouvait partir, chose qu’elle fit dans la seconde et j’en eus un sourire amusé avant de regarder Stefan qui me disait que jamais elle ne lui apporterait le remède. Ah, c’était un quitte ou double mais après tout, je n’avais jamais dit que je lui confierais la fiole et que je le laisserais partir*

*J’emmenais les cercueils de ma famille avec moi et je promis à Stefan de tout lui expliquer le moment venu mais pour l’heure, nous devions partir. Je voulais mes hybrides et je les aurais. Nous fîmes presque toute la côte ouest des Etats-Unis pour trouver mon petit Ray Sutton, un charmant loup qui me conduirait jusque sa meute. Il n’avait pas été très facile à convaincre mais j’avais fini par réussir et nous avions trouvé la meute et j’avais transformé tout le monde… Sauf qu’une fois transformés, ça n’eut pas vraiment l’effet que j’espérais. Du sang coulait de leurs yeux, ils semblaient mourir de froid avant qu’ils ne finissent par tous mourir, y compris Ray. J’avais piqué une crise, m’énervant même contre Stefan avant qu’il ne me demande une nouvelle fois de le sauver… chose que je fis, après tout, mort, il ne me servirait à rien*

*Nous voilà enfin à Chicago, après de nombreux carnages un peu partout où nous passions. Là, j’étais affalé dans le canapé dégustant une coupe de champagne, puis deux, puis… ah bah non pas trois. Stefan venait de me rejoindre et il venait de me prendre la coupe des mains, vidant mon verre. Sa réaction loin de m’énerver, m’amusa grandement. Il s’assit en face de moi et me proposa d’aller chasser*

- Voilà une charmante idée ! Mais nous ne devons pas trop traîner, j’ai quelques affaires à régler ici

*Oui, j’avais rendez-vous avec Gloria dans son café, j’avais quelques questions à lui poser concernant mes hybrides et surtout pourquoi je n’avais pas réussi à les garder en vie alors que j’avais fait tout ce qu’on m’avait dit de faire. Je n’y comprenais rien et je voulais savoir ce qui clochait dans mon rituel. Quel impatient alors ! Si je lui disais tout, tout de suite ça ne serait plus aussi amusant n’est-ce pas ? Je ne pus m’empêcher de sourire, amusé*

- D’abord le carnage et ensuite les explications Stefan. Il faut bien que tu profites de ton retour à la maison

*Moi je me souvenais de tout ici. De ma rencontre avec lui jusqu’à l’épisode où je poignardais ma sœur parce qu’elle voulait rester avec Stefan et non moi et ça, je ne pouvais pas me le permettre. Je finis par me lever et je regardais Stefan dans les yeux*

- Eh bien, ce n’est pas toi qui avais envie d’un petit carnage ?

*Au pire, je le ferais tout seul. Je pris ma veste au passage et une fois dehors, j’attendis mon ripper préféré, qui me rejoins en très peu de temps… ce qui me fit sourire. Nous voilà donc partis dans les rues de Chicago et après 10 minutes de marche, nous tombâmes sur deux charmantes créatures, une brune et une blonde. Cette dernière était des plus charmantes et fort à mon goût, j’en salivais d’avance. Je regardais mon acolyte avec un sourire amusé*

- Il me semble que le dîner est servi

*Dis-je en m’approchant des deux jeunes femmes et je me concentrais plus sur la blonde qu’autre chose*

- Bonjour mesdemoiselles, navré de vous déranger mais, mon ami et moi-même sommes nouveau en ville et nous ne connaissons pas très bien les lieux encore. Pourriez-vous nous montrer le chemin pour un bar sympa et branché ?

*Demandais-je avec un magnifique sourire et une politesse que je n’utilisais que très rarement. C’était juste pour mes victimes que je l’utilisais et rien de plus. La jolie blonde accepta et passa son bras sous le mien et je laissais Stefan avec la brunette. Nous passâmes par une ruelle et je me stoppais net, regardant ma jolie blonde qui me demandait pourquoi je m’arrêtais. Je me saisis de son poignet et je l’hypnotisais en lui demandant de ne pas crier, de ne rien faire, juste d’être obéissante*

- J’ai simplement une envie qu’il faut que je satisfasse

*Dis-je en plantant mes crocs dans son poignet. Effectivement, elle était délicieuse. Je ne m’occupais pas de celle de Stefan mais je l’entendais crier et il avait plutôt intérêt à la faire taire avant que je ne lui arrache le cœur. J’avais bu la moitié du sang de ma jolie blonde et je la regardais en souriant*

- Maintenant, tu vas avancer jusqu’au milieu de la route et tu ne t’arrêtes pas de marcher… jusqu’à ce que tu meures

*Et elle s’exécuta aussitôt, passant devant Stefan et son amie avant qu’elle ne disparaisse de notre vue. Quelques secondes plus tard, on entendit des bruits de voiture qui freinent puis des cris, des hurlements et je compris que ma jolie blonde était morte*

- Dommage d’avoir du gâcher un si joli visage

*Dis-je en regardant Stefan, sourire aux lèvres, le sang de ma victime coulant encore sur ces dernières*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefan Salvatore
Modo
Modo
avatar

Messages : 129
Points de RP : 34
Date d'inscription : 07/12/2011

Feuille de personnage
Âge du personnage: 163 ans mais 17 ans en âge physique
Amis :
Ennemis:

MessageSujet: Re: Un petit carnage ca te tente? || Klausinouu   Mer 26 Déc - 16:21

*J’avais l’impression que c’était hier que j’avais laissé mon frère et Elena derrière moi, ce n’est pas comme si j’avais eu le choix, Klaus m’avait forcé la main et puis… un marché était un marché de toute façon, je devais rester avec lui pendant les dix ans à venir et je m’occuperais d’honorer notre pacte. Mais depuis que nous étions parti j’avais fait des choses dont je n’étais pas fier après les avoir fait mais je passais toujours à autre chose après… j’étais redevenu en mode ripper et me fichais bien de tout, seul mon plaisir comptait, surtout qu’on s’amusait bien avec Klaus, j’adorais le voir faire, de plus il était assez gentil puisqu’il me laissait le plaisir de faire mes petites massacres. Lorsqu’un homme est sur le point de mourir, le sang file dans ses veines, battant à tout rompre sous l’effet de l’adrénaline, de la peur et de la soif de vivre, beaucoup d’émotions humaines en si peu de temps. C’est une mélodie incomparable dont je me délectais toujours, juste avant de tuer. Un pur moment de plaisir que j’aimais m’accorder, de plus on en avait fait pas mal avant d’arriver jusqu’à Chicago. Mais pourquoi ici exactement ? Voici la question que je me posais en cet instant. La dernière fois remonte à presque un siècle alors pourquoi être venu là alors qu’il y avait d’autres villes pour semer notre tornade. Klaus ne m’avait toujours rien dit mais je comptais bien aller lui reposer la question, oui j’étais curieux, qu’est-ce qu’il avait de si intéressant à faire ici ? J’allais dans le salon avant de m’amuser à prendre le verre de champagne de mon compagnon de route. Assis en face de lui, je lui proposais d’aller chasser, oui j’avais les crocs si on pouvait le dire ainsi et un bon petit repas ferait cesser tout ça. Je le regardais intrigué, des affaires hein ? Quelle genre d’affaire pourrait-il avoir à faire ici ?*

-Ne t’en fais pas pour ça, tu auras le temps de les faires. Tu auras besoin que je sois présent ?

*C’est ce que j’avais appris sur Klaus, ne jamais lui poser trop de question sinon ça pouvait vite se retourner contre moi, et personnellement, je n’avais pas envie de le mettre en colère, je m’amusais déjà bien avec lui, pas la peine d’avoir des tensions. Surtout qu’il était assez en colère sur ses hybrides, leur transformation ne marchait pas, il ne comprenait pas pourquoi sauf que j’avais une petite idée en tête que je ne lui dévoilerais certainement pas. Je demandais par la suite à Klaus ce qu’on venait faire exactement ici, il me répondit qu’on allait d’abord s’occuper de notre carnage avait les explications, qu’il fallait bien que je profite de mon retour à la maison. Je le regardais toujours aussi intrigué, il n’avait pas envie de me le dire tout de suite apparemment, je lui reposerais la question un peu plus tard dans ce cas. Klaus finit par se lever et partir juste après qu’il m’ait adressé la parole. J’eus un sourire amusé avant de faire de même, prenant ma veste et tandis que je l’enfilais je sortais dehors, retrouvant mon nouvel ami. Nous nous sommes mis en quête de quelque proie. Nous ne tardâmes pas à en trouver deux, une brune et une blonde. Je tournais la tête lorsque mon ami me parla.*

-A table dans ce cas.

*Je le suivais tandis qu’il parlait à ces deux filles, regardant plus la fille qu’autre chose, il avait déjà choisi son repas, il ne me restait plus que la brune dans ce cas. Une très belle fille avec des yeux vert, plutôt bien élancé pour son âge, je sentais que son sang devait être tout aussi bon et agréable qu’elle. Klaus prit les devants avec la blonde et ils commencèrent à marcher. Avec la brune je les suivais donc, mais cette dernière n’arrêtait pas de me parler de tout et de rien, elle était bavarde et je dois dire qu’elle m’ennuyait un peu en cet instant. Une fois dans une ruelle, je finis par plaquer la jeune femme contre le mur, au début elle eut l’air étonné mais avait l’air d’adorer que je prenne les devants, sauf que je ne l’embrassais pas non… je mordis dans son cou à cause d’une énorme envie qui me prenait le nez depuis quelques instants. J’avalais donc son sang sans aucune hésitation alors qu’elle criait et se débattait pour s’en sortir, je resserrais ma prise sur elle, avant de poser ma main sur sa bouche, continuant ainsi de boire tranquillement. J’étais complètement en extase que je ne pouvais me retenir un seul instant, j’arrachais la tête de ma victime, regardant le corps tombait au sol alors que je léchais mes lèvres, pleine de sang, sentant ce dernier dégouliner le long de mon menton. J’entendis d’ailleurs l’autre fille se faire renverser et je regardais mon compagnon de chasse.*

-Au moins tu as eu la moins bavarde. La prochaine fois je choisis le premier.

*Je tentais d’enlever le sang sur mon menton, ca serait bête que l’on crie au monstre dehors alors que nous venions incognito n’est ce pas ?*

-Ou allons-nous maintenant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit carnage ca te tente? || Klausinouu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit carnage ca te tente? || Klausinouu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit moment de détente || Libre
» La cafét'?Un petit moment de détente.
» Petit moment de détente en bonne compagnie [PV: Taylor Davis]
» Petit moment de détente [PV Daniel]
» Un petit moment de détente feat Lily S. Hamilton ( RP FINIT )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Journal du Vampire, Vampire Diaries, le RPG :: En Dehors de la ville :: Autres lieux-
Sauter vers: